Ancienne Pharmacie Historique du Monastère des Sœurs Bénédictines de Pistoia.

 
 LES PRODUITS - >  Les oranges sauvages
 
Les oranges sauvages du Monastère
de Santa Maria degli Angeli - Pistoia
 
L’oranger sauvage est un oranger non greffé et non traité
 
Sachet d'orange sauvage amère confite.

Les Bénédictines de Pistoia sont fières de leur jardin où elles récoltent les oranges sauvages deux fois par an : à la Pentecôte, pendant qu'elles sont amères et petites comme des noix, pour en obtenir l'extrait qui donnera saveur et couleur au Rosolio et seront ensuite confites...

50 trous dans chaque orange

...Et puis, entre Sainte Scholastique (Février 10) et saint Benoît (Mars 21), déjà suffisamment mûres pour être utilisées de différentes manières, crus et cuits.

La marmelade en tranches fines
 
Oranges dans le chaudron.
 
16 heures de cuisson dans l’eau et 16 heures dans le sucre.
 
 
 
Tout juste cuites dans le sucre.
 
Dans un plat incliné pour le séchage.

Crues, ces oranges sont consommées en salade, en accompagnement des pots au feu ; pressées pour le "bana cubana" et conseillées pour assaisonner les poissons et les viandes blanches.
Les oranges sauvages crues ont un goût semblable à celui du pamplemousse et peuvent être consommées même par ceux qui suivent un régime pauvre en sucre. Elles sont également adaptées pour lutter contre l'hypertension artérielle, une fois bouillies et mangées sans sel.
Ces oranges et uniquement celles-ci, peuvent être utilisées dans la préparation du canard à l'orange.


 


 

Transformation des oranges mûres.

Les oranges sont cueillies dans le jardin du Monastère. On les lave et les râpe, une par une, pour éliminer la partie brillante, à partir de laquelle on obtiendra l'huile essentielle.

On éplouche les oranges
 
les peaux sont pressées pour en extraire l'huile essentielle.

On les coupe en deux, en retirant les pépins qui seront cuits à part pour obtenir la pectine qui épaissira ensuite la préparation.

 
 
La pectine est obtenue à partir des pépins.



On met les demi-oranges dans un bain pendant trois jours, en changeant l'eau trois fois par jour.


Elles sont cuites à la fin du troisième jour, après le dixième changement d'eau. Elles sont alors portées à ébullition pendant environ 45 minutes..

On vide l'eau de cuisson et on remplit d'eau froide pour rincer les oranges et arrêter la cuisson.
On émince les oranges cuites, on les mélange avec la pectine obtenue à partir des pépins, et avec le sucre en parties égales (un kilo de fruits pour un kilo de sucre).
On cuit le tout et du chaudron, la marmelade passe directement dans les pots stérilisés puis fermés hermétiquement et pasteurisés.

On émince les oranges cuites

 

La marmelade juste cuite(en tranches fines).

 

Oranges cueillies vertes, confites et infusées dans le Rosolio


De la récolte des oranges jusqu'à la préparation et l'emballage du produit,
tout se passe, de sainte Scholastique à San Benedetto, dans le cloître.  .


voir aussi Le Laboratoire >>>

   

 

 

 

 

     

 

 

Monastero di Santa Maria degli Angeli - Vicolo S. Michele, 8 51100 Pistoia Tel. E Fax 0573.22795 - cell. 320.4250364 - E-mail: benedettine.pistoia@tin.it